Immotique et bâtiment intelligent

L’assemblée bénévole dont la mission principale est d’enrichir la langue  française vient de diffuser une liste de 19 nouveaux mots en rapport à l’urbanisme et à la construction.C’est un peu l’Académie française de la recherche. BIM, bâtiment autonome, smart grid ou réseaux électriques intelligents viennent compléter la liste de l’urbanisme et l’habitat.

En tout, 19 nouvelles définitions diffusées au Journal officiel du 29.01.2019, permettent désormais d’accompagner en français les termes liés aux nouvelles technologies des villes connectées.

Immotique – Bâtiment connecté – Smart Building

Le groupe d’expressions lié aux adjectifs « intelligents », « autonomes » ou « connectés » s’agrandit. On parle de bâtiment intelligent (smart building) définissant les constructions connectées pouvant contrôler de manière automatique le chauffage ou l’éclairage en fonction des  conditions climatiques ou en fonction des conditions d’utilisation des logements.

Dans le même sujet, cette assemblée a ajouté le terme immotique permettant d’élargir la notion de domotique à un bâtiment entier ou à un groupe d’immeubles, de logements, de bureaux, de parkings ou encore de centres commerciaux. Comme la domotique, ce terme est issu du mix entre électronique, informatique et télécommunications.

Pour le locataire / propriétaire d’un bâtiment, il s’agit d’un service rendu de manière transparente, fiable et non-intrusive. Grâce aussi aux Objets connectés, l’immotique peut aussi avoir l’avantage de conseiller et d’aider les consommateurs, par exemple en affichant et expliquant les erreurs de consommation.

Articles récents